HISTORIQUE HENNEBONT

Les Médiévales Hennebont

Edition 2018

Les 28 & 29 juillet

Livret de présentation

PETIT HISTORIQUE D’HENNEBONT

La ville d’Hennebont est née du Blavet et de ses ponts. Hennebont signifie en effet, «chemin du pont » ou «vieux pont» selon les étymologistes bretons.

Dès la période de l’âge de fer, un oppidum gaulois est installé sur le site de Polvern, le long du Blavet.

Á l’époque médiévale, la Seigneurie des Kémenet-Héboué établit une motte féodale sur l’éperon rocheux au-dessus de Saint Caradec, petit village de la rive droite. Une situation stratégique qui permet de contrôler le passage étroit de la rivière.

Au milieu du XIIIème siècle, le Duc de Bretagne, Jean le Roux (1237 – 1286) démantèle la motte féodale des seigneurs d’Hennebont et entreprend la construction de fortifications sur la rive gauche du Blavet.

Hennebont devient très vite une place forte importante du Duché de Bretagne, ce qui lui vaudra de nombreux sièges durant cette époque.

En 1342, par exemple, pendant la guerre de succession du Duché de Bretagne, Charles De Blois assiège les murs de la ville. En l’absence de son mari, Jean De Monfort, prisonnier des Français, Jehanne de Flandres organise victorieusement la résistance et vient se réfugier derrière les murs d’Hennebont.

Á partir des XVIème et XVIIème siècles, la paix s’installe en Bretagne qui appartient alors au domaine royal depuis 1532. Le système de défense n’a donc plus d’utilité et les habitants les plus riches de la ville décident de construire de belles demeures dans la ville neuve, plus propres et mieux fréquentées. La ville neuve va alors se développer jusqu’à la Basilique. La population va quant à elle se servir des murs des remparts pour construire les maisons.

Jusqu’à la seconde guerre mondiale, les remparts ne sont donc plus visibles ; ils sont englobés dans les constructions. Lors des bombardements d’août 1944, la ville est détruite à 80%.

L’enceinte, qui a été reconstruite, est aujourd’hui un des joyaux de la ville.

PRESENTATION DE L’ASSOCIATION

Les « Médiévales Hennebont » est une association loi 1901, qui a vu le jour en 1996, grâce à l’initiative d’un groupe d’Hennebontais désireux de développer l’animation de leur cité.

Nous organisons, le dernier week-end de juillet des Fêtes Médiévales ; en 2018, ce sera les 28 et 29 juillet.

Ces festivités rassemblent un très large public sur Hennebont et la région et attirent chaque année de nombreux touristes venant de toute la France et de l’étranger. On peut estimer l’affluence du public sur les 2 jours entre 35.000 et 40.000 personnes.

Les Médiévales Hennebont  représentent désormais l’image de la ville d’Hennebont à travers toute la France. Une belle signature pour notre ville. La dimension culturelle est présente dans les défilés, les costumes et les spectacles de rues.

Nous sommes adhérents à la Fédération Française des Fêtes et Spectacles Historiques (F. F. F. S. H.) ; cette Fédération nous apporte un soutien législatif, technique et administratif. Elle constitue un outil de communication au niveau national et européen. Elle est une véritable caution d’authenticité.

Siège de l’Association : Maison des associations, rue Abbé PIERRE – 56700 HENNEBONT

Locaux d’activités :

  • Pour l’Atelier costumes et couture : – Hennebont
  • Pour l’Atelier calligraphie : Maison des Associations
  • Pour l’Atelier décors et matériel : rue Balzac – Hennebont.

FINANCES

Le budget des fêtes de 2016 s’est établi à 113 000 euros avec un bénéfice de 14 000 euros.

Une partie des recettes (30%) nous est acquise au travers des subventions des différentes collectivités locales ou des contributions des commerçants et des entreprises locales.

Au travers des activités de la fête, il nous faut trouver les 70% restants, mais il faut reconnaître que ces recettes sont aléatoires puisque nous sommes tributaires du temps et de la fréquentation touristique.

De plus, il faut constater que les contraintes en matière de sécurité et de prévention augmentent au fil des années pour les organisateurs de manifestations accueillant du public

Tous les ans nous faisons des efforts pour améliorer l’accueil du public et assurer sa sécurité et son confort.

Nous devons également renouveler et développer des animations de qualité et toujours investir au niveau des troupes professionnelles ainsi que dans de nouveaux décors et costumes.

Tout ceci a un coût qui ne cesse de croire au fil des années.

Les collectivités locales, rigueur budgétaire oblige, sont de plus en plus frileuses pour nous accorder des subventions, voire les diminuent.

Bien sûr, nous pouvons compter sur l’aide technique et financière de la Ville d’HENNEBONT au travers d’une subvention municipale.

Nous apprécions également le soutien apporté par le Département du Morbihan et la Région Bretagne qui nous versent tous les ans une subvention ; mais en sera-t-il toujours ainsi ?

Malgré tous nos efforts et la contribution généreuse des commerçants et des entreprises d’Hennebont nous ne sommes pas à l’abri d’une mauvaise année qui mettrait l’association en difficulté et par conséquent hypothéquerait l’avenir de ces fêtes.

C’est pourquoi nous faisons appel aux entreprises dans un périmètre plus large et les sollicitons pour une aide financière.

Nul doute que leur contribution à cette manifestation historique leur permettra de se démarquer d’une communication publicitaire traditionnelle. Avec un message qui touchera un public important au regard du retentissement populaire qu’a acquis cet événement.

PRESENTATION DES FETES 2018

S’appuyant sur l’histoire d’Hennebont, ses monuments classés et sa situation de pôle touristique du Pays de Lorient, les Médiévales, ont touché un public croissant depuis plus de 20 ans. Le succès médiatique de ces festivités a dépassé nos prétentions les plus optimistes.

Les Fêtes Médiévales s’imposent désormais comme un événement majeur de la vie locale par :

  • Une collaboration réussie entre les partenaires : bénévoles, municipalité, commerçants, professionnels et écoles.
  • L’attrait touristique important
  • La participation des habitants pour un temps fort de la vie culturelle
  • La valorisation de l’image de la ville et affirmation de sa place originale dans l’ensemble du Pays de Lorient.

IMPLANTATION GENERALE

L’emprise des fêtes s’étend de la place Foch (devant la mairie et la basilique) jusqu’au site de la Poterie (en bordure du Blavet).

Les rues retrouveront leur aspect d’antan dès le samedi matin et les échoppes des artisans proposeront aux chalands leurs nombreuses créations.

Le défilé ouvrira le début des festivités à 11h laissant le champ libre tout au long de ces 2 journées aux animations des différentes troupes professionnelles et amateurs.

Des animations seront proposées au centre-ville et sur le site de la poterie

Place Foch – devant la Mairie :

  • De petites balades à poney raviront le jeune public
  • Marché artisanal

Rue Trottier :

  • Marché artisanal

Site de la Poterie : entrée payante

  • Tournoi de chevalerie et spectacle de fauconnerie
  • Camp médiéval
  • Taverne
  • Scène de spectacle
  • Accrotour
  • Compagnie des jeux d’Oc

RIPAILLES

  • Place Mourdiah : restauration rapide
  • Quai du Pont Neuf : le traditionnel cochon grillé
  • Crêpes : site de la poterie

TAVERNES

  • Place Mourdiah
  • Quai du Pont Neuf
  • Site de la Poterie

SPECTACLES du SAMEDI SOIR :

  • PLACE MOURDIAH : Grand bal médiéval animé par WARAOK, LA VOLTE GAILLARDE, CHŒUR ARDENT
  • SITE DE LA POTERIE : Grand concert par la compagnie Gueule de LoupSITE DE LA POTERIE

CAMPEMENT MEDIEVAL

BRO WAROK – Compagnie d’archers

 

Leur campement sera installé sur le site de la Poterie avec pour thème celui d’un camp de repli pendant lequel les Archers fabriquent leurs armes.

Ils défieront les archers des autres compagnies du camp lors d’un tournoi de la « flèche d’or ». Le trophée au vainqueur sera remis le dimanche en fin d’après-midi.

 

 

La Maisnie de Kistreberh

 

 

Reconstitution de la vie médiévale au travers d’un camp de mercenaires en déplacement pendant la guerre de 100 ans.

La maisnie de Kistreberh est une association de reconstitution historique créée fin 2003. Elle reconstitue la vie d’un camp de mercenaires, aussi appelés routiers, durant la guerre de cent ans. Sa période de reconstitution s’étale de la deuxième moitié du XIVème siècle jusqu’à la première moitié du XVème, avec une prédilection pour la fin du XIVème.

Plus d’une vingtaine de passionnés d’histoire médiévale se rencontrent régulièrement pour parler histoire, étudier et échanger sur les us et coutumes de l’époque, confectionner des costumes, s’entraîner au combat d’épées, au tir à l’arc, au tir de traits à poudre, savourer des mets épicés arrosés d’hypocras, affûter leurs armes …et enfin se défouler à la Soule !

La troupe se déplace dans les villes et les villages, châteaux et manoirs, écoles pour partager et donner une jolie leçon d’histoire.

 

 

 

Ferme médiévale

 

POUR LES PETITS ET LES GRANDS

 

Tournoi de chevalerie et Fauconnerie

Arkaval est une association loi 1901 qui a vu le jour en 2007.

Notre équipe compte dans ses rangs des artistes polyvalents et diversifiés. En effet, nous possédons plusieurs « casquettes » car, en dehors d’être cavaliers, comédiens, ou cascadeurs, nous sommes aussi jongleurs pour certains, cracheurs de feu pour d’autres, ou encore musiciens, forgerons, fauconniers, échassiers…

 

 

 

 

ACCROTOUR

 

L’Accrotour s’adresse aux enfants à partir de 5 ans et aux adultes.

L’Accrotour est une animation tout à fait nouvelle dans le domaine médiéval : une tour à grimper, de 8 mètres de haut, dans le style des tours de siège en bois. Et ce en toute sécurité, car les assaillants sont équipés d’un harnais comme sur un mur d’escalade.

Grimper une tour, c’est se remettre dans le contexte de « Comment prendre une forteresse au Moyen Âge ? »

La tour de siège était l’une des machines de guerre les plus redoutables, de l’Antiquité jusqu’au 14ème siècle.

 

 

Hardis, vaillants chevaliers !

 

Compagnie des Jeux d’Oc

 

 

 

 

 

Compagnie SONJEVEYE

 

Spectacle médiéval « Les Maroufles »

Tout public

Du rire, du sang, du « charme », de la force, du cirque et beaucoup d’injustice….. une famille de saltimbanques, sale, affreuse et méchante vous présente leur foire aux monstres….

Maroufles signifie fripon en vieux français.

Sur un ton burlesque, des personnages ahuris et déjantés, tout droit sortis de la cour des miracles, déferlent dans les rues et revisitent le quotidien de saltimbanques, à travers de numéros impressionnants et rocambolesques

 

 

 

Compagnie Gueule de Loups

 

Un terrible dragon à tois tetes avance au rythme des tambours. Le batteur dans les entrailles de la bete fait battre son cœur.

Tiré par trois vaillants musiciens cornemuse, basse et guiterne

Qand le dragon fumant s’arrete, les troubadours entament un concert gueule de loup vivant, convivial et haut en couleurs

 

 

EN VILLE

 

Compagnie Les Pies

 

Les Pies sont spécialistes en « Musique Médiévale Ou Presque »

Les rythmes endiablés, les riffs fiévreux, les textes décalés
sont leur marque de fabrique.

Vous retrouverez bientôt les incontournables
« Sympathy for Med’Evil », « Sappel », « Cocottes », « Krrrrrisssssprrrrrrrrolssss »…

 

 

Compagnie Sonj

 

 

Compagnie Waraok

 

Waraok est un groupe de musique de rue passionné par les musiques anciennes.
Nous interprétons notre répertoire sur des reconstitutions d’instruments anciens tels que, hautbois, cornemuses, tambours, percussions, cornes, trompes et sonnailles.

De ville en ville, de tavernes en castels, de défilés en processions, nos instruments sonneront pour esbaudir les petits comme les grands, et nous prendrons toujours un malin plaisir à mener la danse pour les  gentes dames et damoiseaux de France et de Navarre…  quant aux vilains, passez vostre chemin !

 

 

Compagnie La Volte Gaillarde

 

La Volte Gaillarde, compagnie de danses du Moyen-Âge et de la Renaissance, à Nantes.Troupe de danses médiévales et Renaissance qui se compose d’une trentaine de danseurs. Costumes historiques du haut moyen-âge, 15ème siècle principalement, mais aussi du 12ème siècle à la Renaissance.

La Volte Gaillarde, c’est aussi des danses chantées, des danses au drapeaux (seule compagnie à présenter ce type de spectacle en France).

 

 

Compagnie Pastourel

 

Issu du groupe GALLICAN, l’Ensemble PASTOUREL s’est constitué en 1981 sur les bases d’un répertoire puisé parmi les chansons et musiques Médiévales et Renaissance.

Depuis lors, il se produit régulièrement chaque année en de nombreuses occasions.
Son registre se situe sur l’époque médiévale, XIIème/XVème siècles, avec costumes, accessoires, instruments et répertoire appropriés.

 

 

Choeur ardent

Notre Association est basée à Hennebont, dans le Morbihan, haut lieu de l’histoire médiévale de notre pays, ville fortifiée et riche d’une basilique dont on a fêté les 500 ans en 2014. La cité accueille depuis de nombreuses années des Fêtes Médiévales renommées.

Notre ensemble vocal « Chœur Ardent » s’est donné pour but de promouvoir les musiques du Moyen Âge et de la Renaissance par la recherche et l’interprétation de chansons et d’airs de ces deux époques. De nombreux compositeurs trouvent ainsi la place qui leur revient et peuvent être découverts ou remis en lumière pour le plus grand nombre.

L’ensemble, se produit régulièrement en concert ou dans des festivals et autres fêtes médiévales. Il répond également à diverses sollicitations pour participer à tous types de manifestations et peut proposer, à cette occasion, un programme comportant des oeuvres de caractère sacré et/ou profane.

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

lectus libero luctus consequat. Curabitur accumsan elit. at venenatis, leo commodo Praesent